Merry Christmas – Joyeux Noël

Que serait Noël sans le repas de Noël ? Et un repas de Noël sans dessert ? Si les traditions et les desserts varient d’un bord de la Manche à l’autre, ces derniers ont en commun d’être associés à des légendes…

En France, la pâtisserie de Noël par excellence, c’est la bûche ! A la base, il s’agit d’un biscuit génois recouvert de crème au beurre parfumé au café ou au chocolat que l’on roule en forme de bûche. Parce qu’avant de devenir un dessert une bûche d’arbre était un élément central dans les festivités. Au Moyen-Age, brûler un tronc d’arbre fruitier en guise d’offrande à Dieu visait à garantir de bonnes récoltes. La bûche devait brûler jusqu’au nouvel an.

Au Royaume-Uni, c’est le pudding qui emporte tous les suffrages. La préparation du fameux dessert est un véritable rituel qui rassemble toute la famille. On le prépare traditionnellement des semaines avant Noël, en respectant certaines règles :

  • On doit remuer la pâte avec une cuillère en bois, rappelant les origines modestes de Jésus, et dans le sens des éguilles d’une montre, évoquant le voyage des Rois Mages d’est en ouest.
  • Tous les membres de la famille doivent participer, chacun d’entre eux faisant, les yeux fermés, douze vœux en soulevant la pâte trois fois de suite.
  • On peut ajouter toutes sortes d’objets dans la pâte : une bague, une pièce de monnaie, un bouton d’argent, un dé à coudre ou un petit cochon. Chacun a une signification particulière : le cochon désigne le plus gourmand, la pièce prédit la fortune, la bague annonce un mariage dans l’année, le dé est pour la vieille fille et le bouton pour le célibataire endurci…Le 25 décembre le pudding est servi chaud, décoré d’une branche de houx. Parfois on l’arrose de punch pour le faire flamber.

 

Recette de Noël

La Bûche roulée Framboise-Citron-Mascarpone

Préparation 1 h 20 ; repos 2 h, cuisson 25 mn. Pour 8 personnes  

Ingrédients :

Pour la génoise : 4 œufs, 125 g de sucre, 100 g de farine, 50 g de Maïzena, le zeste de ½ citron bio.

Pour la crème : 40 cl de crème liquide, 150 g de Mascarpone, 2 feuilles de gélatine, le jus d’1 citron, le zeste de ½ citron bio, 30 g de sucre en poudre, 250 de framboises fraîches ou surgelées

Pour le montage : 10 cl de sirop de sureau, quelques perles en sucre pour le décor.

Préchauffez le four à 180° C

Réaliser la génoise. Dans un bain-marie fouettez au batteur électrique les œufs, le sucre en poudre et le zeste de citron. Montez ce mélange jusqu’à 45° C. Le mélange doit être tiède au doigt. Continuez de fouetter hors du feu jusqu’au complet refroidissement. Il doit tripler de volume. Ajoutez en pluie la farine et la Maïzena et mélangez le tout.

Etalez la génoise sur 1 cm d’épaisseur sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson et enfournez-la 10 mn environ, jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Puis démoulez-la sur un torchon propre et roulez là aussitôt. Laisser refroidir.

Préparer la crème. Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Faites chauffer 10 cl de crème avec le zeste de citron et le jus de citron. Hors du feu ajoutez la gélatine égouttée à la crème citronnée. Mélangez et laissez refroidir. Dans un saladier, placez le reste de crème et le mascarpone et fouettez jusqu’à ce que la texture soit ferme. Ajoutez le sucre en poudre sans cesser de fouetter et enfin la crème citronnée refroidie.

Déroulez délicatement la génoise froide, arrosez-la avec le sirop de sureau. Répartissez la crème et les framboises sur la génoise et enroulez-la de nouveau avec précaution. Enrobez-la avec le reste de crème et placez-la au réfrigérateur 2 heures au moins avant de servir.

Recette extraite de « Saveurs » n°251 décembre 2018/janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *