L’immobilier en France Bilan 2015 et perspectives pour 2016

Trevor Leggett, président de Leggett Immobilier, nous fait partager son point de vue sur le marché immobilier de l’année écoulée et livre ses prévisions pour 2016.

Trevor Leggett

Qu’est-ce qui a caractérisé 2015 ?

« Nos ventes au cours de l’année ont augmenté de presque 30%. Cela est dû à des conditions que l’on ne rencontre qu’une fois tous les 10 ans. Les acquéreurs britanniques ont su tirer bénéfice d’un euro faible, de taux d’emprunt très favorables et des prix les plus bas jamais enregistrés depuis longtemps. En conséquence, ils ont sauté sur toutes les bonnes affaires partout en France. En 2014, les ventes aux acheteurs du Royaume-Uni représentaient 70% de notre chiffre d’affaires, l’an dernier, elles ont atteint 77%.

Dans le même temps, nous leur avons vendu environ 1 100 propriétés, ce qui représente trois fois plus qu’en 2013. »

Quelles sont les personnes qui achètent en France ?

« L’âge moyen de nos acheteurs est de 53 ans et la majorité d’entre eux sont déjà à l’âge de la retraite ou s’en approche. Selon les sondages, la France se classe toujours première pour sa « qualité de vie » et elle possède l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Aussi, c’est sans surprise que l’on constate que beaucoup de personnes souhaitent y passer le temps de leur retraite. 

Cependant, on a pu voir un nombre significatif de jeunes professionnels et de familles profiter aussi des bons prix du marché. On a enregistré une nette augmentation du groupe des 40 -50 ans avec plusieurs familles venues en France à la recherche d’un meilleur système éducatif pour leurs enfants et d’un mode de vie moins stressant. »

Où ont-ils acheté préférentiellement ?

« Si le Sud-ouest a été particulièrement recherché, nous avons enregistré une hausse des ventes dans toutes les régions. La plus grande augmentation a tout de même été ressentie sur la côte sud, en Languedoc-Roussillon et en région PACA.

Il n’y a pas eu de changement important au niveau du prix moyen investi mais on a pu voir un accroissement (+ 25%) du nombre des acquéreurs demandant un prêt. Cela nous conduit à penser que les acheteurs sont confiants dans le marché français et qu’ils s’attendent à voir leur capital grandir sur le long terme – avec les taux fixes des prêts immobiliers démarrant à 2,15%, nos clients ont aussi saisi la possibilité d’acheter des propriétés qu’ils n’auraient pas eu les moyens de s’offrir autrement. »

A quoi peut-on s’attendre en 2016 ?

« Plus ou moins à la même chose. Le prix des propriétés en France semble être au plus bas et l’on s’attend à ce qu’il reste stable en 2016, avec une tendance à la hausse arrivant vers 2017.

Les experts prévoient que la livre restera forte et que les taux d’intérêt se maintiendront à leur niveau historiquement bas.

En vérité, certains types de biens sont vendus aussitôt qu’ils sont mis sur le marché… C’est une chose que l’on n’avait pas connue depuis 2007. On se retrouve à court de propriétés bien situées vendues à des prix raisonnables et on est d’ores et déjà avertis du fait que le stock des propriétés vraiment intéressantes à venir sur le marché est en train de diminuer. »

Port vendre

Appartement avec vue sur la Méditerranée, à Port-Vendres

Quelles sont les régions qui marcheront bien en 2016 ?

« On a examiné les régions traditionnellement préférées par les acheteurs venus du Royaume Uni, des USA, d’Australie et d’Asie. Il se trouve que l’affluence constante de ces acheteurs internationaux a un effet positif sur l’économie locale, particulièrement en milieu rural. Cette année nous avons réalisé la plupart de nos ventes en Limousin et en Poitou-Charentes. En 2016, nous pensons que les regards vont aussi se porter vers le Grand Ouest, le Languedoc-Roussillon et le Midi-Pyrénées.

Il est intéressant de noter que lorsqu’un acheteur anglais dépense en moyenne 263 000 €, les acheteurs américains dépensent 615 000 €. Les Américains profitent d’un dollar fort et sont de retour en force sur le marché français. On sait qu’ils aiment avant tout investir en PACA, dans les Alpes et à Paris. Aussi, si vous recherchez une propriété dans cette zone, je vous conseille de vous dépêcher ! »

Trevor Leggett est le président fondateur de Leggett Immobilier, agence leader à l’international. Leggett Immobilier, élue au cours des trois dernières années “Meilleure agence en France” a un portefeuille de 15 000 propriétés à vendre sur l’ensemble du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *