Le Printemps de Bourges

Le festival fête ses 40 ans cette année. Créé à l’origine pour mettre en lumière la chanson française « oubliée » dans les médias traditionnels, l’événement a fait de Bourges ce qu’ « Avignon est au théâtre et ce que Cannes est au cinéma ».

Bourges
Maison bourgeoise de 6 chambres, disposant d’un jardin à la française clos et arboré. 720 800 € FAI.

Durant toute une semaine la musique résonne partout, non seulement sur le site du festival mais aussi dans le centre-ville. Les cafetiers, les commerçants, les groupes de musiciens, les chanteurs, les jeunes festivaliers, les moins jeunes… Tout le monde s’y met et la ville s’anime de centaines de spectacles de rue. Suivez-nous en balade…

A « Toulouse », sur les terres de Claude Nougaro :

Toulouse
Cette maison de 4 chambres, proche de la Halle aux grains (salle de concert réputée) a un très joli jardin privatif. 670 000 € FAI.

Pour un « Twist à Saint-Tropez » avec les Chats Sauvages :

Saint-Trop
Studio de 18 m2, face à la plage de la Bouillabaisse, au 1er étage. 147 000 € FAI.

A Nantes, avec Barbara quand « Il pleut sur Nantes » :

Nantes
Maison couverte en ardoise (5 chambres) avec dépendances, véranda et jardin clos. 445 200 € FAI.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *