Mise à disposition du prix des transactions immobilières : un bien pour vos biens !

Mu par le désir de faciliter l’accès à l’achat immobilier tout en contrecarrant  les mauvaises pratiques d’agents ou particuliers à l’éthique douteuse, l’État vient de rendre public le coût des transactions immobilières de ces 5 dernières années. Il vous est désormais possible de savoir si votre voisin dit vrai lorsqu’il se targue d’avoir fait une plus-value de folie sur la vente de sa maison. Que vous souhaitiez vendre, acheter, ou juste clouer le bec à ce vantard, cette mesure vous donne accès à de précieuses informations.

De la transparence dans les transactions !

Le site https://app.dvf.etalab.gouv.fr/ met désormais à disposition du grand public le montant net vendeur (hors frais de notaire et commission d’agence) des transactions immobilières via une carte interactive, en remontant sur une demi-décennie. A priori, un bon moyen de vérifier si vous êtes sur le point de faire une bonne affaire ou si l’estimation de cet agent un peu trop pressant à votre goût se situe dans les prix du marché !

Vous pourrez ainsi discuter toute estimation de vente ou d’achat, en vous fondant sur les opérations immobilières réalisées alentours. A noter cependant : le site ne récolte pas toutes les infos en temps réel, mais affiche un retard d’environ 6 mois. Et remonter sur les 5 dernières années vous permettra surtout d’évaluer le potentiel du quartier concerné : en plein essor ou en perte de vitesse ?

Quand l’agent devient conseiller…

De l’intérêt de bien choisir qui vous accompagnera dans votre nouvelle aventure immobilière ! Tout conseiller immobilier se doit de vous éclairer sur la manière dont il a estimé un bien : quel recoupement a-t-il opéré entre son expérience du terrain, sa connaissance du marché et la spécificité de la maison ou l’appartement qui lui est confié ? Il vous sera en effet compliqué d’estimer par vous-même un prix de vente, uniquement à partir des infos recueillies sur les dernières transactions du secteur : la désirabilité du quartier (qui peut varier en quelques mètres seulement), l’exposition, un vis-à-vis, l’état d’une façade, la vétusté de tout ou partie des lieux, les terrains et extensions à potentiel… Autant de données qui jouent sur le prix du mètre carré et le ratio qui doit lui être appliqué : votre sous-sol ne comptera pas de la même manière qu’une pièce à vivre, tout aussi aménageable soit-il !

À vous et nous de jouer !

Et si vous souhaitez vous prêter au jeu de la discussion avec nos conseillers, voici quelques biens à vendre que vous êtes libres de comparer avec les dernières ventes des secteurs concernés… Au plaisir d’échanger avec vous !

Cet appartement de 34 m2 se situe sur la rue principale de l’Alpes d’Huez : compte tenu de son parfait état et de son agencement, Victoria vous le propose à 155 530 €. Le juste prix selon elle de vacances au grand air, été comme hiver !

Sur l’Avenue des Fleurs à Nice, ces 75m² tout juste rénovés, proches de la mer, des commerces et de la nouvelle ligne de tramway affichent 323 000 €. Une belle opportunité à saisir dans ce quartier en plein essor…

Dans le plus prisé des quartiers de Paris : l’Ile Saint Louis. Comment ne pas tomber sous le charme de ce lumineux appartement en parfait état, avec parquet, cheminée et… vue latérale sur la Seine ! Un bien d’exception qui vaut bien ses 1 196 000€. Foi de Christophe Chastel. Parlez-en avec lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *