Prélèvement à la source, ce qu’il faut savoir :

Bonne nouvelle pour les investisseurs bénéficiant d’un avantage fiscal (Pinel, Duflot, Scellier, investissement social et logement dans les DOM, Censi-Bouvard), dès le 15 janvier, l’Etat leur octroie une avance de trésorerie de 60%, sur la base de leur situation fiscale de l’année antérieure – l’acompte de 30% initialement prévu a été jugé trop faible par Bercy.

En Haute-Savoie, à 15 mn du centre de Genève, luxueux appartement meublé avec terrasse. Réduction de prix. 

http://www.leggett-immo.com/acheter-vendre-une-maison/view/45835LK74H/maison-a-vendre-a-st-julien-en-genevois-haute-savoie-rhone-alpes-france

D’autre part, ceux qui envisagent de faire des travaux ont tout intérêt à les réaliser avant la mise en place du prélèvement à la source, le 1er janvier 2019. Les déductions liées aux travaux réalisés en 2018 font l’objet d’avantages fiscaux : la dépense s’imputera à 100% sur les revenus fonciers 2018 et à 50% sur ceux de 2019. L’an prochain, c’est la moyenne des dépenses supportées en 2018 et 2019 qui sera prise en compte. Les rénovations lourdes avec un gros déficit foncier à la clé font partie des bonnes affaires à réaliser sans tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *