Rénovation – du bâtiment abandonné au restaurant populaire !

Coup de foudre

Trois petits mots peuvent changer une vie. Dans ce cas précis, il s’agissait des mots « appel à projet ». En 2008, un jeune couple de Belges était en vacances le long d’un canal dans le Lot et Garonne, terre de nombreux et délicieux produits locaux. Pour ceux qui ne connaissent pas la région, le canal latéral de la Garonne part de Bordeaux pour se jeter dans le canal du Midi à Toulouse, traversant ainsi le pays de part en part. La voie navigable qu’ils forment est connue sous le nom de canal des Deux-Mers, puisqu’elle lie l’Atlantique et la Méditerranée.

Alors qu’ils se baladaient à vélo le long du canal, Thierry et Katerina prirent en photo un panneau « appel à projet ». C’est ainsi que l’aventure a commencé. Les Voies Navigables de France (VNF) cherchaient des gens pour monter des entreprises dans les maisons abandonnées des éclusiers. Passionné de bateaux, de canaux et de gastronomie, le couple a décidé de se lancer.

Il leur a fallu 2 ans de recherche, de planning et de négociation pour monter leur plan de viabilité et enfin signer le contrat avec VNF. C’est en novembre 2010, accompagnés de leurs deux chiens, qu’ils arrivèrent dans leur bateau (qui allait leur servir de maison le temps des travaux), avec un pick-up et une remorque de 8 tonnes. Ils avaient quitté leur emploi, vendu leurs affaires et emmené avec eux le strict nécessaire, ainsi que suffisamment de bois pour accomplir leur première tâche : construire le ponton qui les rattacherait à la terre ferme.

Des travaux…

Avant | Après

La propriété était une ancienne maison de famille, restée inoccupée pendant 10 ans. Il y avait donc beaucoup de travail de rénovation. Pendant les 7 mois suivants, faisant le plus gros des travaux eux-mêmes et ayant recours à des artisans locaux pour leur expertise, la bâtisse était transformée. Des murs ont été abattus, la plomberie du bac à graisse, de l’eau et des eaux usées a été refaite, l’électricité remise aux normes, les murs rejointés, et de nouvelles tuiles ont été posées. Une extension a également été ajoutée sur l’arrière et le côté de la propriété, ainsi qu’une terrasse à l’avant. Heureusement, la météo est clémente dans la région, ce qui leur a permis de travailler sans relâche.

Avant | Après

En juin 2011, lors de la soirée d’ouverture de leur restaurant, le maire et ses équipes, un représentant du VNF, tous les fournisseurs, les artisans et les habitants du village étaient présents. Deux serveuses servaient du champagne à l’arrivée des invités, mais personne n’en but une goutte, jusqu’à ce quelqu’un ne souffle au jeune patron : « ils attendent un discours ». Un discours fut donc prononcé, court et touchant, et tout le monde leva son verre. La bière belge et les frites furent servies en abondance.

Soirée d’inauguration

… à l’ouverture du restaurant

L’idée du couple était de créer un restaurant se servant de produits locaux frais, dont le menu changerait au fil des saisons, mettant ainsi à l’honneur les viandes, fruits et légumes de la région. Certains produits viendraient même de leur jardin, et le reste de producteurs locaux. Dans le congélateur, seulement deux ingrédients : de la glace et des crevettes ! Un très beau concept, qui a valu au restaurant d’afficher complet dès le premier jour.

Il ne restait qu’à résoudre un problème : qui serait au fourneau et qui ferait le service ? Même si elle n’avait d’expérience que dans la confection de crêpes et de salade, Katerina s’est lancé le défi de devenir chef. En France, dans une des régions les plus gastronomiques du pays ! Et tout le monde a été conquis.

Leggett Immobilier est ravi de mettre ce très beau commerce en vente pour 244 000€. Expérience en crêpes et salade en option.

Si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, et attaquer votre propre projet de rénovation, n’hésitez pas à aller découvrir nos biens en vente dans toute la France ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *