Nos astuces pour les propriétaires de résidences secondaires

La France compte plus de résidences secondaires que tout autre pays européen, avec 3,3 millions de propriétés, soit 10 % des biens du pays. Mais posséder une résidence secondaire comporte ses propres défis, surtout pour ceux qui se trouvent à plusieurs heures de route de leur bien.  Que se passerait-il s’il était frappé par des conditions météorologiques extrêmes ? Que faire de votre courrier ? Voici quelques trucs et astuces pour une expérience en toute sérénité.

– Nous vous suggérons de laisser une clé à un voisin et d’informer la mairie que vous l’avez fait. Si vous le pouvez, demandez à votre voisin de passer à l’occasion pour vérifier que tout va bien. Cela peut être très utile, surtout si votre bien subi une panne de courant, par exemple.

– La Poste se chargera de faire suivre votre courrier vers votre adresse principale, ce qui évitera que votre boîte aux lettres ne déborde.  En plus de cela, un petit encart indiquant ‘Pas de Publicité svp’ l’empêchera de crouler sous les dépliants publicitaires.

– Vérifiez également les détails de votre assurance – certaines polices sont invalidées si votre propriété est inoccupée pendant de longues périodes. Une fois ces questions réglées, vous pourrez vous détendre et profiter de votre résidence secondaire à votre retour.

Nous vous présentons ici trois beaux exemples qui pourraient vous inciter à faire augmenter ce chiffre de 3,3 millions !

Belle maison de vacances dans le Périgord Vert. Ce corps de ferme joliment rénové, avec ses trois chambres, est équipé d’une petite piscine, idéale pour la location.

Dans une belle région du centre de la Bretagne, cette charmante maison de quatre chambres est située près d’un lac avec de nombreuses activités pour divertir toute la famille, tel que kayak, paddle et bien plus !

Pleine de caractère, cette maison de quatre chambres se trouve dans le hameau de Sanvensa, en Midi-Pyrénées. En vous vente pour 121 000€ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *