Construire sa piscine : ce qu’il faut savoir avant le grand plongeon !

Vous êtes heureux chez vous comme un poisson dans l’eau, mais vous en pincez pour les beaux bassins, et ce bout de terrain au pied de votre maison vous nargue depuis un moment. Voici quelques conseils pour creuser le sujet « piscine » avant de creuser votre jardin, histoire d’éviter la noyade logistique et budgétaire !

1 : choisir le bon partenaire :

La construction d’une piscine ne s’improvise pas : entre législation, choix des bonnes options et identification des contraintes, il vous faut un expert. Les bons critères de sélection peuvent reposer à la fois sur l’antériorité du prestataire (plus il exercera depuis longtemps, mieux il connaîtra les interlocuteurs délivrant les autorisations préalables à tout chantier, et les spécificités géologiques de la région), les précédents travaux réalisés et les commentaires laissés sur les divers lieux de référencement (moteurs de recherches, réseaux sociaux…). Il doit pouvoir vous fournir une attestation d’assurance décennale et une assurance de responsabilité civile professionnelle.

2 : respecter les règles :

… et ne pas brûler les étapes : avant d’éditer le code de bonne conduite autour de votre piscine, il vous faut respecter la législation. Pour toute piscine de plus de 10 m², une déclaration de chantier est obligatoire. Au-delà des 100 m² de surface d’eau, vous devez obtenir un permis de construire. Pensez également à glaner auprès du service urbanisme de votre mairie des informations concernant les contraintes locales ! Encore une fois, un bon professionnel vous accompagnera dans ces démarches, voire les intégrera à sa prestation.

3 : définir quelle piscine pour quel usage :

Avant de vous jeter dans le grand bain, que souhaitez-vous faire de votre point d’eau ? Pour vous rafraichir en famille, vous opterez plus facilement pour une piscine large à fond progressif afin de satisfaire petits barboteurs et grands plongeurs. Les sportifs opteront quant à eux pour le couloir de nage ! Ce cap franchi, vous définirez le type de bassin à installer :

  • La piscine hors sol : plus économique, elle ne nécessite pas de travaux particuliers et certains modèles peuvent se monter sans l’aide d’un professionnel.
  • La piscine à panneaux modulaires : il s’agit d’une piscine en kit. L’étendue des matériaux disponibles (de l’acier à l’aluminium en passant par le béton, entre autres) offre une belle diversité de formes.
  • La piscine monocoque : d’un seul tenant, et préfabriquée en polyester, elle nécessite l’intervention d’un professionnel mais reste cependant une option accessible.
  • La piscine en béton : elle est celle qui propose le plus d’options de tailles, de formes, profondeurs, selon vos envies et usages. Avec l’aide de votre prestataire, vous pourrez totalement personnaliser l’ensemble de ces critères !

4 : Sécurisez….

Pour toute piscine familiale de plein air totalement ou partiellement enterrée, l’installation d’un dispositif de sécurité (répondant aux normes AFNOR) est légalement obligatoire. La sécurisation peut se faire par le biais de :

En découle la délivrance d’une attestation de conformité pour piscine, par le fabricant ou l’installateur du dispositif technique.

5 : … et embellissez !

Coin farniente, ou lieu de réception, à vous de choisir la tonalité que vous donnerez aux abords de votre nouvelle piscine. Leggett vous glisse ici quelques idées déco, de quoi motiver votre saut dans le grand bain !

Ça balance pas mal avec la balancelle… surtout à deux places !

Balancelle de jardin ALTO, 219,95 €

Baldaquin pour Bal de Bain

Lit baldaquin en teck « Essenza », 80 x 210 x h 15 cm, 1 440 euros, Ethimo

Le salon repos-apéro !

vidaXL Chaise longue de jardin avec auvent Résine tressée Noir, 379.99 €

Pour chiller ou diner…

Jeu de mobilier de jardin 33 pcs Marron Résine tressée, Mano Mano 523.79 € – Référence : ME4467732

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *