Les urbains préparent leur mise au vert

Les urbains rechercheraient-ils des biens à la campagne ? Parisiens en tête ?

+ 121% de requêtes sur les fermes

+ 83% sur les lacs

+ 20% de fréquentation sur  www.leggett-immo.com * depuis Paris

+ 8% depuis Bordeaux…

Leggett Immobilier, leader en France de la résidence secondaire, avec 13 000 biens en portefeuilles essentiellement à la campagne et à la montagne voit les requêtes « propriétés à la campagne » bondir (+130%*) sur son site français.

Seule agence immobilière (14 agences et 650 agents en France) avec un siège à la campagne (en Dordogne à 1h30 de Bordeaux), Leggett Immobilier a accompagné plus de 10 000 acquéreurs en 20 ans dans cette quête immobilière de nature et de calme.  

La campagne et les visites virtuelles plébiscitées 

Loin de toutes analyses psychologiques, sociologiques, ou même économiques, les chiffres parlent d’eux même. Très nette augmentation du trafic pendant le confinement sur des requêtes ciblées en campagne, « les vieilles pierres » et la nature.

+ 130 % de visiteurs parisiens sur la très populaire page « propriétés à la campagne » pendant la période de confinement par rapport à la même période en 2019.

+ 98% pour maisons en pierre, + 47 % sur la page « fermes à vendre », même la page des lacs a connu une augmentation de + 57% toujours en provenance de Paris.

+ 124% sur les terrains sans CU !

+ 250% de visites sur les biens avec vidéo 360

Le risque sanitaire, le confinement et le télétravail ont clairement poussé les urbains à s’interroger sur la possible vie loin de l’agitation urbaine/l’enfermement urbain.

Le luxe immobilier d’aujourd’hui ne serait-il pas les espaces intérieur et extérieur et… le haut débit ?

La mise au vert des uns n’est pas la mise au vert des autres : des différences significatives dans les recherches

Cette crise aura au moins le mérite de remettre le lieu de vie, l’habitat, le foyer au cœur du projet de vie pour ne plus uniquement le concevoir comme un investissement immobilier ou le Graal de l’accession à la propriété.

Bien sûr à chacun son havre de vie, sa conception, ses attentes et ses moyens.

Les quelques 450 demandes de visites sont bel et bien le reflet de cette diversité et de nos statistiques :  70% des demandes sont sur des biens inférieurs à 250K€ dont 28% inférieurs à 90K€ et 1,5% sur des propriétés entre 1 et 7 millions. 79% sont dans une zone dite « rurale » et 85% ont un espace extérieur.

L’environnement du bien au coeur des demandes d’informations : accès, transports, maraîchers, circuits courts, rivières et forêts, environnement culturel, social, scolaire, culturel, gastro, qualité du débit internet… autant de questions que de profils de candidats à la mise au vert…

Pour les vacances, le week-end, la retraite ou une tranche de vie, d’une tiny house au bord d’un lac à la vie de château en passant par une maison de famille, il y a une multitude de coups de coeur, d’écrins en vieilles pierres, de manoirs et autres granges qui ne demandent qu’à  rendre heureux des couples, des familles, des geeks, des jeunes et des moins jeunes, pour être exact, il y en a + de 13 000 sur le portail Leggett.

– – –

Référence du bien : 116575GJM83